« Le plaisir évident que prend Sam Raimi à recréer les acrobaties de son héros renvoie directement à la volupté avec laquelle Peter se découvre un nouveau corps et de nouveaux horizons »

Lire la critique de Spider-man 1

« Avec les scènes d’action ensoleillées des premiers opus, c’est tout le charme si particulier à la figure de Spider-man qui est évacué : celui d’une figure du double qui exprime la part adolescente et euphorique de son héros »

Lire la critique de Spider-Man 3